A la rencontre d’un reviewer #1 – Lucie

Il y a quelques semaines, nous vous présentions le premier volet de notre série « A la rencontre d’un Roamler », que diriez-vous de rencontrer des membres de l’équipe review ? 😉 Pour rappel, les reviewers sont chargés de traiter vos envois en vérifiant qu’ils correspondent aux attentes de la mission en question.

Nous commençons cette série avec Lucie, reviewer pour Roamler International : elle traite principalement les missions des Roamlers du Royaume-Uni, de Norvège, du Danemark et de Suède (et parfois même pour d’autres pays).

Comment as-tu débuté sur Roamler ?

Être « reviewer » pour une application me semblait super futuriste et flexible comparé aux jobs étudiants classiques, donc j’étais intriguée. J’ai téléchargé l’appli et essayé quelques missions. Ça m’a plu donc j’ai postulé !

Que fais-tu parallèlement à ton job chez Roamler ?

J’étais étudiante jusqu’à l’été dernier donc je partageais mon temps entre mon travail, mes études et des missions de volontariat. J’ai également passé un peu de temps à l’étranger, à Londres et au Canada avec ma famille. Plus tard, j’ai prévu de voyager encore plus et de profiter de la possibilité que j’ai de travailler en ligne.

En une année chez Roamler (« Je n’arrive pas à croire que ça fait un an déjà ! »), Lucie a traité environ 10 000 missions !

Qu’est-ce que tu apprécies le plus/le moins au poste de reviewer ?

J’adore la flexibilité de ce job ! Mais ce que j’aime le plus ce sont les personnes qui travaillent chez Roamler. Il y a un super esprit d’équipe entre les reviewers, nous sommes toujours en contact et nous entraidons beaucoup.

Je ne suis pas toujours à l’aise avec les technologies donc c’est parfois frustrant d’évoluer dans un environnement « tech » comme Roamler. En particulier lorsque je ne suis pas en mesure de trouver une solution au problème technique d’un utilisateur et que la solution « n’hésitez pas à désinstaller puis réinstaller l’appli » n’a pas fonctionné.

J’adore traiter les missions créatives, c’est toujours agréable de découvrir quelque chose sur un Roamler ou de voir une jolie photo 🙂 J’aime beaucoup ne pas avoir à rejeter les missions et décevoir les Roamlers. Donc avec ces missions, c’est parfait car nous n’avons pas l’obligation d’être stricts. C’est toujours sympa de voir que les Roamlers apprécient ces missions aussi.

Que dirais-tu aux Roamlers au sujet de ton travail en tant que reviewer ?

Premièrement je dirais qu’on ne rejette jamais une mission de façon légère ou pour le plaisir (au contraire !). Généralement, je me sens vraiment mal lorsque je dois rejeter une mission. Mais il y a toujours une raison !

La seconde chose que j’aimerais rappeler est que les reviewers sont des êtres humains aussi ! Au début, certains pensent que nous sommes des robots (et oui, on nous l’a déjà dit) étant donné que l’on communique via une application mais ce n’est pas le cas et on apprécie lorsque les utilisateurs nous le font sentir. Pour nous motiver, on partage les messages sympathiques des Roamlers entre nous 🙂

As-tu déjà commis une erreur de review et que s’est-il passé ?

Oui ! Un exemple classique : je clique accidentellement sur « accepter » au lieu de « rejeter ». Il arrive que je commette une erreur de jugement et que le Roamler me le fasse savoir, j’en profite alors pour présenter mes excuses. En général, on ne m’en tient pas rigueur.

As-tu des conseils pour réaliser une mission rémunérée avec succès ?

C’est vraiment frustrant de refuser une mission lorsque le Roamler n’a pas lu intégralement le brief. Par exemple, lorsqu’il est demandé de prendre une photo d’ensemble, il ne faut pas prendre une photo rapprochée. C’est une erreur qui aurait pu être évitée et la mission aurait pu être validée. Mon conseil serait donc de toujours vérifier ses réponses avant d’envoyer une mission. Aussi, ne photographiez jamais le sol. Si vous avez un doute concernant une photo, prenez une photo d’ensemble. Aussi, on ne peut juger la situation d’un magasin que grâce à ce qui se trouve dans votre mission, c’est pourquoi il ne faut pas hésiter à utiliser les commentaires en fin de mission.

Pour réaliser plus de missions, réservez-les dès que possible. Essayez de les réaliser durant une pause ou une promenade. On ne peut jamais savoir pour combien de temps elles seront disponibles !

Merci Lucie pour ces précieux conseils et à très vite pour une prochaine interview 😉