A la rencontre d’un Roamler #5

Les Astuces d’une Roamler britannique

 

Cette interview avec Jenifer vous donnera beaucoup d’astuces afin de réussir au maximum vos missions Roamler.

 

 

Pourquoi avez-vous rejoint Roamler ?

« Je m’occupe depuis quelques années d’un petit business de photographie. Je photographie surtout les mariages et les maisons en vente, et même si ces événements se produisent toute l’année, ils sont principalement saisonniers, en hiver il n’y a pas tant de travail que ça.

J’ai été prise dans un nouveau travail, qui ne correspondait pas du tout avec ce que l’on m’avait proposé, à la place d’avoir le double de mon salaire habituel j’ai été laissée pour compte sans un sous. En cherchant des moyens de gagner de l’argent, je suis tombé sur Roamler. Cela semblait parfaitement adapté à mon travail de photographe, j’avais du temps libre et besoin d’argent, j’ai donc rejoint Roamler. »

 

Comment réalisez-vous les missions ?

« A chaque fois que j’ai une séance photo je consulte l’application pour voir s’il y a des missions autour de moi, que je pourrais effectuer avant ou après le shooting. Quand je n’ai pas de séance photo, je regarde de temps en temps mon téléphone dans la journée, pour voir les missions que je serais capable de faire. Ça m’occupe pendant mon temps libre.

Avant de partir de chez moi, je m’assure que mon téléphone soit bien chargé et je prends mon chargeur avec moi dans la voiture au cas où. Lorsque j’ai un trajet plus ou moins long à effectuer, je regarde les missions autour de la route que j’emprunterai, j’essaye ensuite d’accepter et réaliser le maximum de missions avant qu’elles n’expirent, et comme j’envois celles réalisées, je peux en réserver d’autres.

La dernière fois, j’ai conduit 400 km jusqu’à Cornwall, j’ai créé une liste des missions regroupées pas trop loin de mon chemin et je me suis accordée quelques heures de plus pour réaliser les missions. Heureusement, personne n’a réservé ces misions avant que j’arrive sur place, j’ai donc réussi à toutes les faire et gagner assez d’argent pour me rembourser l’essence utilisée pour ce trajet. »

 

 

Avez-vous quelques astuces pour les nouveaux Roamler ?

« Ne vous inquiétez pas quand vous réaliserez votre première mission. C’est normal d’être un petit peu stressé, vais-je bien réaliser ma mission ? Va-t-elle être acceptée ? Est-ce que le personnel du magasin va-t-il me dire d’arrêter ?

Mon conseil serait de commencer avec une mission rapide et simple, qui ne requiert pas de contact avec le personnel du magasin, vous vous sentirez surement plus à l’aise. Ça ne sera pas long avant que vous soyez pleinement confiant. Roamler a été pour moi un bon moyen de rebondir après certains échecs et m’a aidé financièrement.

Une autre astuce est de bien vérifier vos photos. Ça prend plus de temps lors de la mission, mais vous aurez plus de chance qu’elle soit validée. Regardez bien si l’éclairage est bon et la qualité assez nette. Si vous estimez que la photo n’est pas assez bonne vous pouvez directement en réaliser une autre. »

 

 

Des astuces pour les Roamlers qui veulent devenir vraiment actifs ?

« Les missions en magasin reviennent régulièrement, j’essaye donc d’attendre qu’une mission soit lancée avant de faire mes courses. Ça rend les choses plus intéressantes financièrement.

Si vous partez en voyage, jetez un coup d’œil sur la carte des missions. J’ai remarqué que faire des missions en route, plutôt que celles autour de chez moi, représentaient tout de même un tiers de mes gains. C’est aussi un avantage pour rembourser partiellement le prix de l’essence.

Pour toute mission en centre-ville, prenez en considération le prix du parking, beaucoup de ville n’ont pas de stationnement gratuit et le prix des parkings est élevé. Certaines fois, il ne sera pas rentable de faire une mission en centre-ville, mais si plusieurs sont disponibles ou si la rémunération est plus intéressante, ça peut le faire.

 

Pour finir, voici quelques astuces pour éviter les retry :

Zoomez sur vos photos afin de vérifier leur netteté. S’il y a quelque chose sur la photo qui vous fait douter, ou quelque chose d’inattendu, pensez à le marquer dans les commentaires facultatifs de la mission. Quand vous n’êtes pas sûrs d’un détail de la mission, demandez des explications dans les messages de l’application, vous n’aurez peut-être pas une réponse directe, mais la réponse peut toujours être utile. »